Cinéma

LE LANGAGE CINÉMATOGRAPHIQUE

A – Les mouvements de caméra

L’écriture cinématographique n’est pas seulement faite d’images fixes. Dans le cinéma moderne tout au contraire, la caméra devient hyper-mobile. Cet état de fait a plusieurs raisons : les caméras qui deviennent de plus en plus légères, l’invention de nouvelles techniques de prises de vues…

Caméra à l’épaule

Pour réaliser un mouvement de caméra sans matériel ou dans un décor exiguë, la caméra est portée par le cadreur. Très utilisée dans le cinéma de documentaire, la caméra à l’épaule permet de suivre un sujet en
toute liberté.
Le panoramique

La caméra pivote horizontalement de droite à gauche et de gauche à droite, ou verticalement de bas en haut et de haut en bas. La caméra est soit posée sur pied, soit tenue par le cadreur.

Le travelling

La caméra est posée sur un objet en mouvement (chariot sur rails, voiture, trains…). Le travelling peut-être latéral (de gauche à droite ou de droite à gauche), vertical (de haut en bas ou de bris en haut), ou avant/arrière. Généralement le travelling est utilisé pour décrire un décor, suivre un personnage… On raconte que le premier travelling s’est fait sur une gondole dans les canaux de
 Venise.
B – Le cadre

Pour pouvoir filmer une histoire, il faut d’abord, découper en séquences, puis en plans. Comme un livre est composé de mots qui forment des phrases, qui forment des chapitres, qui forment un livre ; le film est composé d’images qui forment des plans, qui forment des séquences, qui forment le film.

La séquence
Elle est l’équivalent du chapitre dans le roman. À elle seule, elle raconte une partie de l’histoire. Comme les scènes au théâtre, la séquence a une unité de lieu, de temps, de personnages et d’action.

Le plan
Au tournage, le plan correspond au métrage de la pellicule qui défile devant la caméra entre le début et la fin de la prise. Le plan est en général très court (1 à 6 secondes)
À l’intérieur du plan, le réalisateur choisit son cadre, c’est-à-dire qu’il délimite le champ : ce qui sera montré à l’écran. Au contraire, tout ce qui n’est pas filmé par la caméra s’appelle le hors-champ.

Les différents plans
Le très gros plan : peut montrer le détail d’un objet ou d’un corps (exemple: un œil, une bouche, une pied…).

Le gros plan :  présente, par exemple, que la tête du personnage.

Le plan rapproché :  montre le personnage  jusqu’à la poitrine ou la taille (on dit aussi plan poitrine, plan taille ou plan italien).

Le plan américain : coupe les personnages à mi-cuisse. On l’ appelle ainsi parce que les Américains auraient été les premiers à l’utiliser dans les westerns.

Le plan moyen : cadre le personnage des pieds à la tête.

Le plan large : ou demi-ensemble situe les personnages à l’intérieur d’un décor.

Le plan d’ensemble : précise le décor et la place des personnages.

Le plan général ou plan grand-ensemble: cadre l’ensemble d’un décor ou d’un paysage.

Angles
La caméra filme habituellement à hauteur d’homme, mais il peut arriver que la caméra adopte un autre point de vue.
La plongée
La caméra est située au dessus du personnage, les perspectives sont écrasées, Cela donne un effet d’infériorité du sujet filmé.

La contre-plongée
La caméra est placée au dessous du personnage, les perspectives sont accentuées. Le sujet filmé semble supérieur, plus puissant et plus important.
 Vision subjective : la caméra est censée représenter le regard d’un personnage; par exemple la vision à hauteur d’un enfant, d’un animal, ou d’un décor. Cette technique est très souvent utilisé dans les films d’épouvante.

L’oblique

La caméra filme en oblique

Adapté de : Les Fiches Pédagogiques du Palais : cinéma du Palais 94000 Créteil

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s